Ingénierie Moléculaire et physiopathologie articulaire

Ingénierie Moléculaire et physiopathologie articulaire, IMOPA – UMR 7365 CNRS-UL, Vandoeuvre-lès-Nancy

http://www.imopa.cnrs.fr/spip.php?article184

Nom et coordonnées du responsable de l’équipe et
correspondant scientifique :

Jean-Yves JOUZEAU
Biopôle de l’Université de Lorraine
Campus biologie-santé
9, Avenue de la Forêt de Haye – CS 50184
54505 Vandœuvre-lès-Nancy cedex
E-mail : jean-yves.jouzeau@univ-lorraine.fr                    

Jean-Yves Jouzeau et son équipe sont impliqués dans les Workpackage 2 (dédié à la Caractérisation du phénotype de différents modèles arthrosiques de souris) et Workpackage 3 (dédié à la Caractérisation de divers phénotypes de patients atteints d’arthrose du genou).

Présentation de l’unité et des équipes

Les thématiques de recherche abordées par 5 équipes de l’UMR 7365 reposent sur une variété d’expertises permettant de réaliser des études à l’échelon moléculaire, structural, cellulaire, ou intégré. Elles sont complétées par une recherche translationnelle pluridisciplinaire en médecine régénérative, qui s’étend de la recherche de gènes candidats pour des protocoles de thérapie cellulaire à la conception des biomatériaux de substitution et leur caractérisation par des techniques d’imagerie. Au sein de cette unité, l’équipe 4, dirigée par Jean-Yves Jouzeau et Pascal Reboul ,associe des approches moléculaires à l’expérimentation animale pour chercher de nouvelles stratégies de contrôle de l’inflammation articulaire (activation du récepteur nucléaire PPARgamma, utilisation d’une forme tronquée de galectine-3). L’équipe s’intéresse également aux mécanismes moléculaires impliqués dans la modification du phénotype des cellules articulaires (chondrocytes, ostéoblastes sous-chondraux) au cours du processus arthrosique et aux processus de minéralisation pathologique. Cette approche inclut l’étude du rôle physiopathologique de la leptine, adipokine dont les taux circulants et articulaires sont augmentés chez les patients obèses.

Thèmes de recherche en rapport avec l’arthrose:

  • Contribution des adipokines dans l’arthrose
  • Dérégulation du phénotype chondrocytaire et minéralisation anormale
  • Modulation de la réponse inflammatoire articulaire

Outils biologiques et technologiques disponibles au sein de l’unité en rapport avec l’arthrose:

  • Culture mono et/ou tridimensionnelle de chondrocytes, ostéoblastes, fibroblastes synoviaux d’origine humaine et murine.
  • Modèles d’arthrose induite chez le rongeur (Collagénase, MIA, )
  •  Animaux génétiquement modifiés
  • Plateformes de protéomique, d’imagerie et microscopie confocale, de séquençage à haut débit.