Environnement articulaire et immunothérapie de la PR

Inserm U844, CSM, environnement articulaire et immunothérapie de la PR, Montpellier
Cellules souches mésenchymateuses, environnement articulaire et immunothérapies de la Polyarthrite Rhumatoïde

http://www.irmb-inserm.fr/

Nom et coordonnées du responsable  et du correspondant scientifique

Pr Christian JORGENSEN

  • Directeur unité INSERM U844
  • Directeur de l’Institut de Médecine Régénératrice et
    de biothérapies (IRMB)

Hôpital Saint-Eloi
80 rue Augustin Fliche
34295 MONTPELLIER cedex 5
Email : christian.jorgensen@inserm.fr

Christian Jorgensen est le responsable du Workpackage 4 dédié à la Recherche et validation de cibles spécifiques pour l’arthrose.

Présentation de l’unité et des équipes

L’unité “Cellules souches mésenchymateuses, environnement articulaire et immunothérapie de la polyarthrite rhumatoïde » a été créée en 2007 et renouvelée en 2011. Notre laboratoire est leader dans le domaine des cellules souches et de l’arthrite expérimentale à la fois aux niveaux national et européen. Les objectifs de notre unité Inserm est le développement de thérapies innovantes pour la polyarthrite rhumatoïde (PR) et l’arthrose (OA). Au cours de ces dernières années, nous avons développé une forte expertise et de solides connaissances sur les interactions entre cellules souches mésenchymateuses et les cellules immunitaires impliquées dans des maladies dégénératives de l’articulation incluant les cellules myéloïdes (macrophages, cellules dendritiques et monocytes) et les lymphocytes T (cellules T régulatrices et effectrices) et sur ​​la caractérisation des mécanismes impliqués dans l’induction et la régulation de la synovite et de la chondrogénèse.

En clinique, nous avons mis en place un essai appelé ADIPOA  ”Evaluation de la sécurité et de la faisabilité d’une injection unique de cellules stromales mésenchymateuses autologues issues du tissu adipeux dans le traitement de l’arthrose sévère : étude de phase 1, ouverte, dose croissante″.Le but de cette recherche est d’établir la faisabilité et d’évaluer la tolérance locale et générale de l’injection intra-articulaire de cellules issues du propre tissu adipeux des patients (autologues) chez des patients présentant une arthrose du genou.

Thèmes de recherche en rapport avec l’arthrose:

  1. Compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans la régénération: application aux maladies ostéo-articulaires
  2. Etude des propriétés immunosuppressives des CSM et modulation des maladies auto-immunes
  3. Compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans la formation du cartilage et développement de biomatériaux pour l’ingénierie tissulaire.

Outils biologiques et technologiques disponibles au sein de l’unité en rapport avec l’arthrose:

  • Modèles animaux : arthrose induite à la collagénase, arthrose par déstabilisation du ligament ménisco-tibial (DMM),
  • Imagerie in vivo : microCT (Skyscan), microscopie laser confocale
  • Outils de biologie moléculaire (transcriptome, TLDA, sécrétome)
  • Modèles in vitro de culture cellulaire (humain et murin): isolement, caractérisation et différenciation de cellules souches mésenchymateuses (moelle osseuse, tissu adipeux, synovium), chondrocytes, synoviocytes
  • Techniques d’analyse biochimique (ELISA, Western,..), histologique et de biologie moléculaire (RT-PCR, TLDA)
  • Biomatériaux