Biologie de l’os et du cartilage

Biologie de l’os et du cartilage « BIOSCAR » 

 INSERM UMR-S 1132, Paris.

http://www.idf.inserm.fr/rubriques/structures-de-recherche/implantations/structures-de-recherche-paris-7/annexes2/umr-1132

Nom et coordonnées du responsable
et du correspondant scientifique

Pr Martine Cohen-Solal
Inserm UMR 1132, centre Viggo Petersen
Hôpital Lariboisière, 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris

Secrétariat : nathalie.androcles@inserm.fr ; 01 49 95 63 58

Présentation de l’unité et des équipes

L’unité BIOSCAR a pour but d’étudier les divers aspects des maladies de l’os et du cartilage.

Elle aborder les déterminants de la fragilité osseuse et articulaire de manière cognitive et translationnelle. Les objectifs sont d’identifier des molécules régulatrices du métabolisme osseux et du cartilage et leur impact clinique. Nos modèles animaux spécifiques permettront d’étudier de nouvelles cibles et qui seront transférées vers la clinique.

– L’équipe « formation osseuse » dirigée par V. Geoffroy (3 chercheurs Inserm et 3 enseignants-chercheurs). La recherche est axée sur la caractérisation de différents niveaux de régulation de la formation osseuse : origine et recrutement des cellules souches, régulation génique et épigénétique et leurs interactions.

– L’équipe «os-cartilage microenvironnement », dirigée par M. Cohen-Solal (2 chercheurs statutaires, un MCU et 6 enseignants-chercheurs) étudie les mécanismes de la perte du cartilage et particulièrement le rôle du tissu osseux et des cristaux dans l’activation chondrocytaire.

– L’équipe ATIP-Avenir « Rôle de l’hypoxie dans le développement du squelette et des métastases osseuses » est dirigée par Sylvain Provot. Elle étudie les mécanismes induits par l’hypoxie et son rôle dans le microenvironnement osseux en utilisant des modèles génétiques.

Thèmes de recherche en rapport avec l’arthrose:

  • Rôle du tissu osseux dans le remodelage du cartilage : impact sur le cartilage de manipulations génétiques osseuses (modèles murins) : M. Cohen-Solal
  • Facteurs de régulation autocrine du cartilage : Galectine-3 (H-K Ea) et IL-6 (P. Richette)
  • Rôle des calcifications et chondrolyse : approches murines et humaines (F. Lioté)

 Outils biologiques et technologiques disponibles au sein de l’unité en rapport avec l’arthrose périphérique et/ ou rachidienne :

  • Modèles murins d’instabilité articulaire du genou
  • Histomorphométrie de tissu osseux non décalcifié
  • Immunohistochimie de tissu osseux et du cartilage
  • Mesure de la densité et de la microarchitecture osseuse
    (µCT ex vivo, HR-pQCT)
  • Analyseurs d’image
  • Cultures d’explants humains, bovins et humains
  • Cultures de chondrocytes murins et bovins
  • Biologie moléculaire : RT-PCR, WB, dosage ELISA, shRNA